CCAS
image_cancer-colorectal

Le dépistage du cancer colorectal

Mis à jour le 21/11/2017

Ces dépistages visent à détecter le plus précocement des maladies aux conséquences mortelles évitables telles que le cancer du sein, du col de l'utérus ou du colon. Proposés systématique à intervalle régulier, ces dépistages sont fiables, rapides et gratuits.

Le dépistage du cancer colorectal

Mise à jour septembre 2015

 


Le programme de dépistage du cancer coloréctal

Le cancer colorectal est l'un des trois cancers les plus fréquents en France avec le cancer de la prostate et le cancer du sein. Actuellement, on dénombre 40 500 nouveaux cas chaque année et 17 500 décès. Or, sa gravité tient à un diagnostic souvent trop tardif. Il est prouvé que le dépistage systématique peut améliorer l'espérance de vie.

Le Test immunologique OC SENSOR ®
Ce test permet d'identifier la présence du sang dans les selles. Le dépistage consiste à effectuer, tous les deux ans, tranquillement chez vous, un prélèvement de matières, à l'insérer dans le tube du kit, et à l'expédier au laboratoire dans l'enveloppe « T » prévue à cet effet.
 
Population concernée
Les hommes et les femmes âgés de 50 à 74 ans, à l'exclusion des personnes faisant déjà l'objet d'un suivi spécifique ou ayant réalisé une coloscopie normale depuis moins de cinq ans.
 
Le médecin traitant
Le médecin traitant remet le test au patient, et lui donne toutes les informations utiles. Il reçoit les résultats du test et incite le patient, en cas de test positif, à effectuer une coloscopie.
 
Le patient
Il réalise le test à son domicile, l'expédie dans l'enveloppe « T » au centre de lecture centralisé agréé par la structure de gestion. Le centre analyse le test dont le résultat est validé et signé par un biologiste. Les résultats du test sont envoyés au patient, à son médecin et à la structure de gestion départementale.
 
La structure de gestion départementale
La CCAS adresse trimestriellement à la structure de gestion départementale le fichier de ses ressortissants éligibles au dépistage. Cette structure envoie au ressortissant, pour le compte de la CCAS, une invitation à prendre contact avec son médecin traitant. Elle relance également les personnes qui n'ont pas donné suite à l'invitation afin de les inciter à réaliser ce dépistage. Elle se charge de conditionner les tests dans les enveloppes « T » et de les expédier aux médecins.
 
Le suivi
L'invitation, sans aucune démarche de votre part, est renouvelée tous les deux ans, dès lors que vous êtes entré(e) dans le programme.

 


Contact : CCAS de la RATP – Tél. : 01 58 76 03 34
La RATP est susceptible de collecter et de traiter des données personnelles vous concernant dans le cadre de la gestion informatique de ses dossiers. Pour toute information, vous pouvez contacter le Correspondant Informatique et Libertés de la RATP.