CCAS
image_sevrage-tabagique

Incitation au sevrage tabagique des agents

Mis à jour le 22/11/2017

On estime que plus de 66 000 personnes meurent chaque année du tabagisme en France, un cancer sur trois étant dû à la consommation de tabac. Le plus connu des cancers est le cancer du poumon, dont 90 % des cas sont liés au tabagisme actif et 5 % au tabagisme passif. De nombreuses autres pathologies sont toutefois imputables directement ou indirectement au tabac telles que des maladies respiratoires, cardiovasculaires, etc. Or, il n'est pas toujours facile de s'arrêter de fumer.

L'incitation au sevrage tabagique des agents

Mise à jour mars 2014


 

L'incitation au sevrage tabagique des agents


Les affections liées au tabagisme
On estime que plus de 66 000 personnes meurent chaque année du tabagisme en France, un cancer sur trois étant dû à la consommation de tabac. Le plus connu des cancers est le cancer du poumon, dont 90 % des cas sont liés au tabagisme actif et 5 % au tabagisme passif. De nombreuses autres pathologies sont toutefois imputables directement ou indirectement au tabac telles que des maladies respiratoires, cardiovasculaires, etc. Or, il n'est pas toujours facile de s'arrêter de fumer.

Les programmes CCAS d'incitation au sevrage tabagique
Face à un tel fléau, et depuis 2005, la Caisse apporte son soutien aux départements ou aux unités de la RATP qui souhaitent entreprendre une action de prévention et d'incitation au sevrage tabagique. Ainsi, la CCAS finance des programmes d'incitation au sevrage tabagique réalisés sur les lieux de travail par l'Office Français de prévention du Tabagisme (OFT).

Ces programmes sont modulables selon les contraintes propres aux différents métiers et comprennent :
  • Une communication préliminaire destinée à sensibiliser les esprits.
  • Des ateliers d'information animés par des tabacologues.
  • La possibilité de bénéficier d'un entretien de motivation.
  • Une orientation pour les volontaires à l'arrêt vers la consultation de tabacologie de l'Espace Santé ou vers le n° national de tabac info service.
Ils s'adressent à tous, fumeurs ou non fumeurs car il s'agit d'ouvrir le dialogue. En effet, la motivation à l'arrêt du tabac s'établit progressivement selon un long processus de maturation lié à la prise de conscience des inconvénients du tabagisme, à la connaissance des diverses prises en charge du sevrage, mais aussi à l‘exemplarité de l'environnement et à son soutien.

Par ailleurs, la CCAS rembourse les traitements par substituts nicotiniques (patch, gomme, pastille, inhalateur...) à tous ses affiliés, pour un montant de 150 €* maximum par an et par bénéficiaire. En savoir + sur la prise en charge CCAS des substituts nicotiniques
* Informations non contractuelles susceptibles de modifications.
 
Modalités :
  • Les candidatures des unités sont adressées par les Responsables Ressources Humaines (RRH) à :
    Mme HEUDELOT-CRISTAL  – Responsable de l'entité  d'Action Social et prévention
    Courriel : brigitte.heudelot-cristal@ratp.fr
    Ces candidatures sont examinées par la commission Action Sociale et Prévention de la CCAS.
 

Contact : CCAS de la RATP – Tél. : 01 58 76 03 34 - courriel : gis-ccas-asp@ratp.fr
La RATP est susceptible de collecter et de traiter des données personnelles vous concernant dans le cadre de la gestion informatique de ses dossiers. Pour toute information, vous pouvez contacter le Correspondant Informatique et Libertés de la RATP.